Les bases du solfège

Les accords renversés


Un accord à l’état fondamental est un accord pour lequel sa basse (note la plus grave) est sa note fondamentale. Il n’est pas forcément formé d’un empilement de tierces comme par exemple l’accord do – mi – sol. L’ordre des notes peut être différent : par exemple, l’accord do – sol – mi est aussi un accord à l’état fondamental.

Sous forme réduite, l’accord est représenté par une superposition de tierces obtenue en abaissant les notes supérieures d’une octave. L’accord est alors à l’état fondamental réduit.

Lire la suite “Les accords renversés”
Les bases du solfège

Chiffrage de la mesure


Pour connaitre le nombre de temps à mettre dans chaque mesure d’une oeuvre musicale, on utilise différents chiffrages de mesure que l’on place après l’armure (clé+altérations).

Le numérateur de la fraction (=nombre supérieur) indique le nombre de temps utilisés dans la mesure, et le dénominateur (=nombre inférieur) indique l’unité de temps de la mesure.

Exemple :

  • 4/4 = 4 noiree par mesure = 4 temps par mesure
  • 3/2=3 blanches par mesure=6 temps par mesure
Lire la suite “Chiffrage de la mesure”
Les bases du solfège

La transposition


Il suffit de regarder une partition d’orchestre pour se rendre compte que tout les instruments n’ont pas la même armure, et pour cause : il ne faut pas oublier les instruments transpositeurs.

On appelle instrument transpositeur un instrument qui produit un autre son que celui qui est écrit. Pas facile à imaginer hein !

Ce phénomène existe pour que certains instrumentistes, se servant de plusieurs instruments de la même famille puissent, en gardant le même doigté, émettre des sons différents.

Lire la suite “La transposition”
Page 1 sur 3
1 2 3