Documentation

Coolio – Gangsta’s Paradise (feat. L.V.)


« Gangsta’s Paradise » est une chanson du rappeur Coolio et du chanteur de R&B L.V. que l’on retrouve dans la bande originale du film Esprits Rebelles du réalisateur canadien John N. Smith en 1995. L’œuvre connaîtra un succès planétaire, ce qui en fera le titre le plus vendu de l’année 1995 aux États-Unis, mais également dans de nombreux pays d’Europe. Le single c’est écoulé à plus de 6 millions d’exemplaires à travers le monde, et reçu le Grammy Award dans la catégorie « Best Rap Solo Performance ».

La chanson reprend l’œuvre « Pastime Paradise » de Steevie Wonder sortie en 1976. D’ailleurs, ce dernier viendra chanter « Gangsta’s Paradise » au côté de Coolio et L.V. lors de la cérémonie des Billboard Awards de 1995 : un moment musical historique !



Mais « Gansta’s Paradise » est également un succès social car pour la première fois un titre parlant uniquement de ghetto et de « gangsta » s’invitait dans la première place des tops de ventes de single. La chanson raconte et critique la vie violente et tragique d’une vie de gangster, dessinée par des paroles sombres : « Dis-moi pourquoi sommes nous trop aveugles pour voir / Que ceux à qui nous faisons du mal sont toi et moi ». À noter l’oxymore de « gangster » et de « paradis » qui en fait pour moi un titre ironiquement dramatique mais surtout toujours à l’ordre du jour pour une chanson âgée de plus de 20 ans.

Cette semaine, réveillons le Al Capone qui sommeil en nous et rentrons en immersions dans une vie tragiquement violente au paradis des gangsters.