Solfège


Souvent craint par les jeunes musiciens, souvent mal-aimé, le solfège fait peur. Alors oui bien évidement on peut s’en passer mais lui faire la tête nous ferme aussi quelques portes. N’oubliez jamais : la musique est une langue, le solfège en est sa grammaire.

Vous êtes instrumentiste ou chanteur/euse autodidacte et vous souhaitez apprendre les bases du solfège ? Que vous ayez besoin d’un soutien de solfège, que vous commenciez à zéro ou que vous souhaitiez aller plus loin dans votre apprentissage, je vous propose de vous aider !

Pour un soutien ou un approfondissement de solfège avec un élève ayant déjà un professeur de formation musicale, je m’adapte à ses exigences et à sa façon d’enseigner. Je repère les points forts et les difficultés et comble les lacunes pour chaque profil.

Pour les élèves n’ayant pas de professeur de formation musicale, qu’ils soient débutants ou non, je propose un programme facilement adaptable à chaque demande et à chaque profil d’élève. Je propose également des cours de solfège actif en version « simplifiés », sous forme de « jeux ludiques », d’écoute ou de mise en situation avec son instrument. Pour résumer, le langage complexe de la musique n’aura plus de secrets pour vous !

Pour le programme, je me base sur Le Guide pédagogique de formation musicale de la Confédération Musicale de France (CMF) que j’ai résumé sous forme de tableau et que je vous propose de télécharger. De la théorie de la musique, à la lecture note en passant par l’écoute et le chant, toutes les clés dont vous aurez besoin seront abordées.


Alexandre Astier – Sketch Johann Sebastien Bach (issu de son spectacle « Que ma joie demeure »)


Cliquez ici pour revenir à la présentation des cours de musique particuliers.