Les bases du solfège

Tableau de la compositions des intervalles


On appelle « composition d’un intervalle » le nombre de tons et de demi-tons que renferme un intervalle, c’est-à-dire les espaces compris entre les degrés de cet intervalle.

Un intervalle tire son nom du nombre de degrés qu’il contient (ex: 3ce), et sa qualification du nombre de tons et demi-tons qui séparent ces degrés (ex: mineur).

Un demi-ton peut être nommé de deux façons différentes : il peut être chromatique ou diatonique. Mais dans tous les cas, ½ ton reste la moitié d’un ton.


Pour simplifier :

  • On nomme demi-ton chromatique lorsque l’intervalle est d’un demi-ton entre deux notes de noms identiques (exemple: do – do#)
  • On nomme demi-ton diatonique lorsque l’intervalle est d’un demi-ton entre deux notes de noms différents (exemple: do – réb)

Pour y voir plus clair, je vous propose de classer les intervalles simples dans un tableau :


Nombre de tons et ½ tons diatonique qui compose l’intervalle :Qualification de l’intervalle :
½ ton 2de mineure
1 ton2de Majeure
1 ton = ½ ton3ce mineure
2 tons3ce Majeure
2 tons + ½ ton4te juste
3 tons + ½ ton5te juste
3 tons + 2 ½ tons6te mineure
4 tons + ½ ton6te Majeure
4 tons + 2 ½ tons7e mineure
5 tons + ½ ton7e Majeure
5 tons + 2 ½ tons8ve (juste)

Il existe également des intervalles diminuée ou augmentée :


Nombre de tons et ½ tons qui compose l’intervalle :
chr. = chromatique/ dia. = diatonique
Qualification de l’intervalle :
Enharmonie = même son2de diminuée
1 ton + ½ ton chr.2de augmentée
2 ½ tons dia.3ce diminuée
2 tons + ½ ton chr.3ce augmentée
1 ton + 2 ½ ton dia.4te diminuée
3 tons4te augmentée = triton
2 tons + 2 ½ ton dia.5te diminuée
4 tons5te augmentée
2 tons + 3 ½ tons dia.6te diminuée
5 tons6te augmentée
3 tons + 3 ½ tons dia.7e diminuée
Inutilisé7e augmentée
4 tons + 3 tons ½ dia.8ve diminuée
6 tons + ½ ton dia.8ve augmentée