BLAISE PASCAL

« Le silence éternel des espaces infinis m’effraie, et la seule chose qu’on puisse lui opposer, c’est la poésie et la musique. »